FRANCOIS CHOLAT

francois-cholat

francois-cholat-photo

Depuis 1877, François Cholat développe l’activité de meunerie dans le hameau de Thuile, à Morestel (Nord-Isère). Au fil du temps et des cinq générations de « François » qui se sont succédé – tous les hommes de la famille s’appellent François -, l’entreprise a étendu son champ d’activités à la nutrition animale, à la collecte de céréales, à l’approvisionnement agricole en grandes cultures et cultures spécialisées, et plus récemment à l’Agriculture Biologique.

La philosophie « maison » ? Travailler dans le respect des hommes, des traditions et de la nature. Aujourd’hui, près de 140 salariés défendent les valeurs de François Cholat sur vingt-quatre sites en Rhône-Alpes. Ils accompagnent boulangers, éleveurs et agriculteurs, pour un développement durable de nos activités communes dans la région.

Notre objectif : Mettre en avant les artisans boulangers qui font un travail remarquable pour nous offrir le meilleur des pains, les agriculteurs qui cultivent la terre pour nous offrir de belles céréales, les éleveurs, arboriculteurs, maraîchers et viticulteurs qui produisent des produits régionaux merveilleux. En bref, valoriser notre belle région Rhône-Alpes et tous ses acteurs !

françois-cholat-ok

François CHOLAT, Président du conseil de surveillance de Maison François Cholat

Qui êtes-vous ?
Je suis François CHOLAT, Président du conseil de surveillance de la G.A.I.C (prochainement Maison François Cholat).
Retrouvez plus de détails sur francois-cholat.fr

Pour quelle(s) raison(s) vous inscrivez-vous dans le Projet Equilibre ?
Le projet Equilibre correspond tout à fait à notre démarche « Naturellement François Cholat », à notre esprit et à notre image. C’est un projet d’avenir auquel nous souhaitons participer.

En quoi contribuez-vous (ou votre entreprise) au Projet Equilibre ?
En adhérent au Projet Equilibre en tant que membre associé, nous participerons par notre image de marque, par une certaine disponibilité du soussigné pour participer à des réunions ou contacts permettant l’épanouissement d’Equilibre.

Quelles sont vos attentes pour ce projet ?
Que le Projet Equilibre aboutisse totalement dans un premier temps sur la région Rhône-Alpes, ce qui sera un grand pas pour la vulgarisation et la sécurité permettant l’expansion des véhicules à gaz. A une époque où tout le monde parle d’aides, il serait bon qu’un projet de cette importance et qui va dans le sens de l’histoire, puisse bénéficier également de quelques subventions.