France Nature Environnement (FNE) est la fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement. C’est la porte-parole d’un mouvement de 3000 associations, regroupées au sein de 80 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer.

Dans le communiqué, disponible en cliquant ici, FNE se positionne clairement en faveur du GNV. Denez L’Hostis, son Président, déclare : « il est urgent de développer les modes doux, la mobilité collaborative et les transports en commun. Le GNV doit y trouver sa place comme carburant non seulement dans les transports collectifs mais aussi pour les transports individuels. Le débat sur la transition énergétique et la COP 21 doivent être l’occasion pour la France de se réengager dans le développement du GNV comme carburant à l’instar de ses principaux voisins ».

Dans le même communiqué de Presse, Raymond Lang, spécialiste transports et mobilités durables à FNE affirme : « L’usage du GNV dans les transports permettrait d’améliorer la qualité de l’air par rapport à la situation actuelle. L’arrêt de consommation des produits fossiles sera très difficile dans le secteur des transports. Le passage au GNV est une étape importante, car il peut conduire à l’utilisation de GNV d’origine renouvelable ».

La FNE, créée en 1968, reconnue d’intérêt public depuis 1976 et qui regroupe, aujourd’hui, 850 000 adhérents, représente un allié de poids pour mobiliser les Pouvoirs Publics en faveur du GNV et du BioGNV.

Nous vous invitons vivement à prendre connaissance du Communiqué de Presse de FNE disponible en cliquant ici : picto-telechargement